Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

L'absence des listes transnationales en 2019 : une véritable occasion manquée !

Le Parlement européen a adopté aujourd’hui un texte réduisant la taille du Parlement européen après le Brexit. La suppression des listes transnationales de ce texte a été votée par une majorité de 368 députés contre 274, malgré le vote en faveur de la Commission des Affaires constitutionnelles le mois dernier.

Le Parti Démocrate européen a toujours soutenu l’établissement des listes transnationales depuis sa création, perçu comme le précise Marielle DE SARNEZ, Secrétaire Générale du PDE comme un « pas en avant crucial vers une démocratie paneuropéenne » .

Le rejet de la proposition établissant des listes transnationales constitue pour Nathalie GRIESBECK (France), une « véritable occasion manquée d’envoyer un signal fort aux citoyens européens ».

Pour la députée européenne basque Izaskun BILBAO BARANDICA, « La peur du changement a paralysé une avancée du projet européen ».

Cela aurait créé une « avancée majeure vers une véritable démocratie européenne » a estimé Nathalie GRIESBECK.

Cette initiative législative devra être votée à l’unanimité au Conseil européen puis retournera au Parlement européen pour un vote final.

Un Parlement vraiment européen est une des propositions clés du PDE. Nous proposons l’élection de 15 % des députés européens à la proportionnelle dans une circonscription européenne unique, avec un candidat à la présidence de l’Union européenne en tête de liste.

Membres liés

Thèmes liés

IED YDE