Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

"L'Idée démocratique et le futur de l'Europe" : Conseil du PDE – Rome, 8 décembre 2017

Le Parti Démocrate européen, fondé et co-présidé par Francesco Rutelli et François Bayrou, invite d'importantes personnalités politiques européennes ce vendredi 8 décembre au Temple d'Hadrien à Rome, pour une initiative publique pro-européenne sur « l’Idée démocratique et le futur de l’Europe » axée sur trois thèmes :

  1. La crise des idées démocratiques – en Europe et au-delà – est-elle passagère, ou bien s’agit-il d’un déclin inévitable ?
  2. Les processus de séparation de l'Union européenne et les tentatives de sécessions internes vont-ils augmenter ou diminuer après les décennies d'élargissement de l’UE ?
  3. Quelles priorités positives devraient figurer à l'agenda européen de 2018 en faveur de l'intégration, avant les élections européennes de 2019 ?

Les conclusions seront confiées au président du Conseil des ministres, Paolo Gentiloni.
Des représentants du gouvernement italien (le ministre du Développement économique, Carlo Calenda; la ministre de la Santé, Beatrice Lorenzin; le sous-secrétaire à la Présidence du Conseil pour les Affaires européennes, Sandro Gozi; le sous-secrétaire aux Affaires étrangères et à la Coopération internationale, Benedetto Della Vedova) et des personnalités pro-européennes de premier plan seront en alternance. Parmi elles, trois femmes issues du gouvernement Macron et de la majorité parlementaire: Geneviève Darrieussecq, secrétaire d'État au ministère français des Armées; Jacqueline Gourault, ministre auprès du ministère français de l'intérieur; Marielle de Sarnez, présidente de la commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale française; Jean-Louis Bourlanges, vice-président de la commission des affaires européennes de l’Assemblée nationale française; Alain Lamassoure, député européen français et personnalité pro-UE.

La présence de deux gouverneurs autonomistes espagnols, qui décriront la situation à la lumière de l'intention sécessionniste de la Catalogne, est d'un grand intérêt : Fernando Clavijo Batlle, président du gouvernement des îles Canaries, et Iñigo Urkullu, président du gouvernement du Pays Basque, entouré d'Andoni Ortuzar, Président du Parti Autonome Basque EAJ-PNV, et Vice-Président du PDE.

Des dizaines de délégués de quinze pays européens assisteront à ces travaux.

Francesco Rutelli a déclaré : « Il était une fois des minorités antieuropéennes. Selon certains, ils pourraient bien devenir majoritaires. Mais les pro-européens ont souvent été minoritaires et il est grand temps qu'ils retrouvent une voix forte et crédible contre les eurosceptiques, les sécessionnistes et les antidémocrates. Notre rendez-vous romain sera très intéressant pour comprendre et influencer positivement les tendances en Europe, qui sont si importantes pour nos pays ».

Membres liés

Thèmes liés

IED YDE