Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Le Cadre Financier Pluriannuel post-Brexit : « Une base sérieuse de négociation »

European Parliament

Le 2 mai dernier, la Commission européenne a adopté une proposition de Cadre Financier Pluriannuel (CFP) pour la période 2021-2027 incluant un système des ressources propres pour l’Union européenne. Répondant à cette première base de négociations budgétaires, le Parlement européen a voté, ce matin, une résolution relative à cette proposition.

Les députés européens du PDE ont apporté un soutien à la résolution du Parlement européen, réuni aujourd’hui en session plénière à Strasbourg, concernant les propositions de la Commission européenne sur le Cadre financier pluriannuel 2021-2027.

Pour le député européen belge et Co-rapporteur parlementaire pour le système de ressources propres Gérard Deprez, il s’agit d’« Une base sérieuse de négociation ».

Le Délégué Général du PDE a également commenté que « Ce n’est pas l’Europe d’hier qu’il faut maintenir, c’est l’Europe de demain qu’il faut construire. C’est dans cet esprit que nous soutenons résolument le doublement, voire le triplement, des crédits en faveur d’un Erasmus étendu aux apprentis, le doublement des programmes de soutien aux PME, l’augmentation de plus de 50 % des crédits en faveur de la recherche et de l’innovation, l’augmentation à un niveau inégalé des crédits en faveur de la gestion de nos frontières extérieures – une frontière commune se gère en commun ».

Il s’est également félicité de la proposition de la Commission « de diminuer les contributions des budgets nationaux au financement de l’Union et d’accroître ainsi la légitimité et l’autonomie fiscale de l’Union européenne ».

Cependant, il n’a pas caché le fait que le Groupe ADLE (où les députés européens du PDE siègent) demeurait dubitatif quant au montant global de ce projet de CFP, ainsi que sur l’opportunité et l’ampleur des coupes proposées dans les politiques agricole et de cohésion.

 

Membres liés

Thèmes liés

IED YDE