Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Le seuil électoral pour les prochaines européennes devrait être une décision au niveau de chaque Etat membre !

Le Parti Démocrate européen, présidé par François Bayrou et Francesco Rutelli, a tenu son Conseil à Varsovie, le 24 mai 2018 en présence de délégations venant des partis membres du PDE ainsi que des invités de Hongrie, de République Tchèque et de Chypre. Les travaux ont été marqués par un débat très dense en vue des élections européennes de mai 2019.

Pour la Secrétaire Générale Marielle de Sarnez : « Un mouvement, une alternative pour les citoyens européens est à créer. Le PDE doit être l’axe central de la nouvelle politique européenne. Nous avons une obligation de présence, de rassemblement large de nos partis politiques et, au-delà de nos formations et de nos mouvements politiques, de tous les mouvements, associations et citoyens européens qui ne souhaitent pas qu’on en finisse avec l’idée européenne. » Elle estime qu’il est important de « Faire un « serpent » social et converger les droits sociaux. » et qu’il est essentiel de « renouer avec l’espoir en offrant un nouvel horizon social. »

Le co-Président du PDE, Francesco Rutelli a rappelé que « Le Parti Démocrate européen a été créé avant l’essor du populisme et que le PDE doit avoir une position centrale pro-européenne et pro-démocratie. »

Il a été également souligné que la mise en place d’un seuil électoral pour les prochaines élections européennes devrait être une décision au niveau de chaque Etat membre de l’Union européenne.

 

 

Membres liés

Thèmes liés

IED YDE