S'inscrire à notre newsletter
Bayrou

François Bayrou: "Un grand rendez-vous pour les États-Unis et pour le monde !"

A la suite de l'élection de Joe Biden à la présidence des États-Unis et l'élection historique de Kamala Harris en tant que première femme vice-présidente du pays, le Parti Démocrate européen se félicite de ce résultat.
Laurence Farreng EP

Création audiovisuelle, une question d’ambition européenne

Retrouvez la tribune de la députée européenne française, membre et coordinatrice pour le groupe Renew Europe en Commission de la culture et de l'éducation du Parlement européen, Laurence Farreng

1 an au service de l'Europe

Depuis un an maintenant, ils défendent la vision de l'Europe promue par le Parti Démocrate européen et tous les Démocrates européens.

Relance culturelle européenne : une résolution forte et ambitieuse

European Parliament
European Parliament

Ce jeudi 17 septembre, les députés européens ont adopté à une très large majorité (598 en faveur, 42 contre, 46 abstentions) la résolution portée par la députée européenne française Laurence Farreng, portant sur la relance culturelle européenne. Il s’agit du premier texte de ce mandat du Parlement sur la culture.

Cette résolution pose un constat alarmant : dans les nombreux outils et mécanismes créés dans le cadre du grand plan de relance européen Next Generation EU, les acteurs culturels et créatifs européens sont absents. Il y a pourtant urgence : premiers à fermer, les sites et lieux culturels européens sont les derniers à rouvrir, à capacité réduite, entraînant des pertes supplémentaires pour les artistes, créateurs, travailleurs et entreprises d’un secteur culturel déjà largement touché par le COVID-19.

La culture a toujours été un élément principal pour les Démocrates européens. Comme mis en avant dans notre manifeste pour les élections de 2019, l’éducation et les échanges sont les deux clés majeures de l’avenir. L’intensification des échanges citoyens politiques et culturels jouent un rôle central dans la formation d’une identité européenne et stimule les formes de coopérations entre les européens. Erasmus joue un rôle essentiel dans le renforcement de la connaissance mutuelle des différentes cultures européennes, la construction de terrains d’entente, l’émergence d’un peuple européen.

« C’est une résolution forte et ambitieuse pour le monde culturel en Europe, et le fait qu’elle reçoive un tel soutien de l’hémicycle est révélateur », se réjouit Laurence Farreng. « Les acteurs européens du spectacle vivant, du cinéma, de la littérature, du patrimoine, ou des arts graphiques par exemple, contribuent de façon incalculable au façonnement de notre identité européenne ; il serait inconcevable qu’ils ne soient pas pris en compte dans ce plan de relance, et ce vote le montre clairement. C’est donc un signal fort adressé aux États membres dans le cadre de leurs plans de relance : il en va de la liberté d’expression, de la diversité culturelle et de l’accès à tous à la culture, qui sont des valeurs inscrites dans nos traités. ».

Le Parlement européen demande à ce qu’au moins 2% du plan de relance européen soit affecté aux secteurs et industries culturelles et créatives, qui fournissent 4% du PIB européen et emploient plus de 7 millions d’Européens. Les députés européens ont également voté pour qu’une large source de financements européens soit mobilisable pour les secteurs de la culture et de la création, et pour la transposition sans délai des textes européens venant rééquilibrer la distribution de la valeur au profit des créateurs (Directives Droit d’Auteur et Services de Médias Audiovisuels).