S'inscrire à notre newsletter Nos dernières newsletters

Les députés européens du PDE nous disent pourquoi ils ont choisi de se battre pour l'Europe

Les langues, les cultures, les différences régionales et les initiatives locales doivent être chéries car elles constituent le principal atout de l'Europe.

Saint-Marin : le futur passe par l’Europe

manisfesto_0.jpg

La Commission européenne vient de rendre un rapport sur l’approfondissement des relations entre l’Union européenne et la République de Saint-Marin.

La Commission recommande notamment l’intégration de Saint-Marin, d’Andorre et de Monaco dans le marché intérieur par la mise en place d’accords-cadres d’association. En raison des spécificités de ces États de petite taille (faibles superficie et population, liens très étroits avec les pays voisins…), la participation de ces pays à l’espace économique européen n’est pas considérée comme une option viable à l’heure actuelle.

Ce rapport est notamment l’aboutissement de l’action d’Antonella Mularoni, présidente du parti Alleanza Popolare, lorsqu’elle a été ministre des Affaires étrangères puis chef de l’État saint-marinais.