Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Terrorisme : " Un attentat représente une rupture fondamentale dans la confiance des victimes dans la société."

En ce jour anniversaire des attentats de Bruxelles et de Londres des respectivement 22 mars 2016 et 22 mars 2017, la députée européenne française et présidente de la commission spéciale du PE sur le terrorisme, Nathalie Griesbeck a déclaré lors de l’ouverture de l’audition publique sur la protection des droits des victimes au sein de l’Union européenne : « Aujourd’hui, mes pensées et ma sympathie vont aux victimes et à leur famille. Je salue également le travail mené par les associations, qui est exemplaire. Un attentat représente une rupture fondamentale dans la confiance des victimes dans la société. »

Elle a aussi ajouté que : « Outre nos obligations légales et morales envers les victimes du terrorisme, nous devons assumer nos responsabilités envers elles afin de ne pas les enfermer dans ce statut et de démontrer la force et la résilience de nos sociétés face à l’obscurantisme. Les États Membres doivent mettre en place les structures nécessaires pour une assistance et une prise en charge des victimes qui prennent en compte leurs besoins avec célérité et humanité. »

Les membres de la Commission Terrorisme qui comprend également le délégué général du PDE et député européen belge Gérard Deprez ont pu écouter les expériences et les recommandations de victimes, de spécialistes de haut niveau et de représentants de la Société Civile et des Etats membres sur les problématiques des situations transfrontalières, de l’accès à la justice et à un soutien psychologique et financier adéquat, et une coordination appropriée au niveau de l’Union européenne.

Gérard Deprez a également indiqué que : « Pour les victimes des attentats, il ne suffit pas de se souvenir, il faut soutenir, aider, dédommager. C’est ce que nous voulons rappeler aujourd’hui. »

 

 

Membres liés

Thèmes liés

IED YDE