Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Modèle social européen

Modèle social européen

La situation

Le modèle social européen offre un véritable filet de sécurité à tous les citoyens de l’Union européenne. Aujourd’hui, les droits sociaux élémentaires sont pourtant menacés par un manque d’action commune.

Il y a des raisons à cela :

  • Manque de dimension européenne : 
    L'Europe a trop longtemps été vue comme un simple marché. Pourtant l'intégration économique ne peut se faire sans intégration sociale, faute de quoi une concurrence malsaine entre les peuples européens se met en place.
  • Déséquilibre des normes :
    En acceptant sur le territoire européen des produits venus de régions du monde ne respectant aucune des normes auxquelles nos propres producteurs sont soumis, nous provoquons un sentiment compréhensible de révolte et de rejet chez nos concitoyens.

Nos propositions

L’Union européenne doit consolider un socle de protection sociale commun à partir des standards les plus hauts de chaque État membre.

  • Un traité de convergence fiscal et social :
    Indispensable pour mettre fin aux distorsions excessives au sein de l’Union européenne, cette nouvelle étape d’harmonisation concernera notamment l’assiette et les taux effectifs des impôts sur les sociétés et les montants des cotisations sociales. Elle doit ensuite conduire à l'établissement d'un revenu minimum européen, de conditions de travail équitables, d’une réglementation du travail et d’une législation sociale justes (en matière de santé, de sécurité, d’égalité des chances, de durée du travail, de congés, etc.) et de rémunérations suffisantes
  • Une Europe solidaire :
    L'emploi des jeunes est une priorité majeure. Cela participe du contrat intergénérationnel, en améliorant leurs conditions personnelles tout en participant au financement des dépenses sociales.
  • La solidarité régionale :
    Il faut poursuivre les politiques des fonds structurels pour permettre la croissance des territoires défavorisés, tout en veillant à une utilisation efficace et effective de ces subventions.
  • Une réciprocité des clauses sociales et environnementales dans nos échanges commerciaux :
    Clef de voute de nos accords commerciaux, la réciprocité doit préserver nos producteurs d'une concurrence faussée tout en favorisant aux producteurs étrangers de meilleures conditions de travail et rémunérations.

Nos engagements 

Tous les jours le PDE défend ses idées au travers de différentes actions et fait valoir ses positions. Par exemple :

  • Au Parlement européen : 
    Marian Harkin, Robert Rochefort, Nathalie Griesbeck et Ivo Vajgl, députés européens membres du PDE, défendent nos idées au sein la commission de l’Emploi et des Affaires sociales.
  • Dans notre manifeste : 
    Nous défendons ces propositions depuis plusieurs années. Elles étaient déjà au cœur notre premier programme en 2004. 
     
IED YDE