Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Cadre financier pluriannuel : « le Conseil doit s'engager sur quatre points »

Marielle de Sarnez, Secrétaire générale du Parti démocrate européen, se « félicite que le Parlement européen ait exprimé, à une très large majorité, une position claire sur le projet de cadre financier pluriannuel 2014-2020, en demandant l'engagement du Conseil sur quatre points essentiels ».

« Le Conseil doit s'engager sans délai à assainir ses dettes passées sans les renvoyer aux exercices futurs : l'Union ne saura souffrir de déficits croissants, déjà estimés à près de 17 milliards d'euros, faute de respecter ses engagements », estime l'eurodéputée.

« Il devra introduire une totale flexibilité entre les rubriques et dans le temps car le budget à long terme doit être suffisamment souple pour faire face à de nouveaux défis. Cette souplesse doit même aller au-delà et offrir la possibilité de réviser ce budget. Dans le contexte de mutation économique et politique mondiale, on ne peut plus se permettre de décider une fois pour toute des orientations pour les sept prochaines années. D'autant plus que les parlementaires qui seront élus en 2014 doivent avoir la possibilité de se pencher de nouveau sur ce budget s'ils en ont la volonté », détaille-t-elle.

Enfin, « nous devons tourner la page de cette méthode budgétaire. Il est plus que temps de mettre en place de véritables ressources propres pour le budget européen. Celles-ci viendraient progressivement remplacer le système actuel fondé sur les contributions nationales et mettraient fin aux petits marchandages des Etats », souligne Marielle de Sarnez.

« Notre Parlement a plus que jamais le devoir de tirer l'Europe vers le haut et cela commence par un budget sain et juste », conclut-elle. 

Membres liés

Thèmes liés

IED YDE