S'inscrire à notre newsletter

Nous sommes convaincus qu'il est temps de refonder l'Union !

Nous avons le devoir de partager le rêve européen avec nos concitoyens, de répandre les valeurs de respect de la dignité humaine, de l'État de droit, de la liberté, l'égalité, la solidarité et la responsabilité.

Il est temps pour les Démocrates de prendre les choses en main.

Elections hongroises de 2022 : Naviguer contre le vent

Hungarian-UK-pres_0.png

En avril 2022, des élections générales auront lieu en Hongrie. Ce sera l'occasion de se défaire du régime quasi-autoritaire d'Orban. Comme on le sait maintenant dans toute l'Europe, le régime qui dirige actuellement le pays a modifié le système électoral à son avantage. Gagner les élections générales pour tout parti d'opposition est devenu aussi difficile que de naviguer contre le vent. Il est devenu évident que la seule façon de vaincre le parti d'Orban, le Fidesz, est d'unir toutes les forces d'opposition et de trouver les candidats les plus capables pour les sièges parlementaires et pour le poste de Premier ministre. Pour éviter les éventuelles accusations selon lesquelles ce processus de sélection se déroulerait dans des salles obscures fermées au public, les partis politiques de l'opposition démocratique ont décidé d'organiser des élections primaires. Cette initiative est sans précédent en Hongrie à ce jour. Les primaires dureront 9 jours, du 18 au 26 septembre. Sur les 106 districts électoraux, 40 ont des candidats soutenus par Nouveau Commencement (notre parti en Hongrie), parmi lesquels Krisztina Hohn, députée hongroise et présidente de Nouveau Commencement, et Szilard Gyenes, vice-président de Nouveau Commencement. L'autre vice-président et secrétaire général adjoint du PDE, Istvan Serto-Radics, en tant que membre de la Commission des élections primaires, qui est chargée de mener les primaires, représente les intérêts des 40 candidats du parti pendant la campagne et le processus électoral.

Les récents sondages montrent que les partis démocratiques, tous ensemble, battent le Fidesz avec une faible marge ; l'enjeu est donc aussi important que la possibilité de battre le parti d'Orban lors des prochaines élections générales.

Il y a un an, Nouveau Commencement a lancé une nouvelle approche politique pour l'opposition, appelée "Contrat social", afin de trouver les meilleurs moyens d'intégration électorale.Aujourd'hui, les événements politiques et les faits en Hongrie prouvent les résultats de leur initiative de l'année dernière.