S'inscrire à notre newsletter

Nous sommes convaincus qu'il est temps de refonder l'Union !

Nous avons le devoir de partager le rêve européen avec nos concitoyens, de répandre les valeurs de respect de la dignité humaine, de l'État de droit, de la liberté, l'égalité, la solidarité et la responsabilité.

Il est temps pour les Démocrates de prendre les choses en main.

Les enjeux qui lient l'Europe à ses régions

Laurence Farreng MEP at EDP Council

La députée européenne française Laurence Farreng (Mouvement Démocrate), membre de la commission du développement régional, et Vincent Chauvet, maire d'Autun et membre du Comité européen des régions, expliquent les enjeux qui lient l'Europe à ses régions, en particulier dans ce contexte de crise pandémique.

Pour Laurence Farreng, « La commission du développement régional au sein du Parlement européen s’occupe de tous les points concernant la politique de cohésion européenne. Et cette politique, elle est très importante. C’est celle qui vise à gérer l’équité de développement de toutes les régions européennes. ». Elle nous indique que « Les élus locaux sont les premiers opérateurs des changements ou de l’adaptation au besoin de changement. Ils sont en première ligne pour lutter contre le chômage, pour lutter contre les difficultés et pour équiper leurs différents territoires. »

Vincent Chauvet nous explique que : « Le concept de décentralisation s’applique évidemment à l’Union européenne. Celle-ci doit être proche des territoires dans un dialogue plus direct avec les élus. » Il continue: « Les transports, la transition écologique, la préservation de la biodiversité, les politiques de cultures - c’est pour cela que les collectivités, les mairies notamment, mais aussi les régions et les départements sont les partenaires privilégiés de l’Union européenne. »

En prenant appui sur son expérience d'élu local, le maire Vincent Chauvet met en avant que : « la Commission, la France et l’Allemagne, et nous élus locaux également, nous sommes favorables à une Union européenne de la santé. Évidemment, l’Union européenne ne doit pas prendre les compétences et le dessus sur les systèmes sociaux très spécifiques de chaque État membre. Mais l’Union européenne a un vrai rôle de coordination, notamment sur l’achat massif de vaccins auprès des grands laboratoires pharmaceutiques pour négocier d’égal à égal avec les laboratoires. Et puis, ensuite, les États nations, eux, organisent leurs systèmes de santé. Et c’est enfin au niveau local, qu’en tant que maires, nous mettons en œuvre et nous agissons concrètement sur le terrain pour faire face à l’épidémie. »