Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Pas de chèque en blanc au gouvernement hongrois

En raison de la pandémie de coronavirus, le gouvernement hongrois tente de gouverner par décret pendant l'état d'urgence. Ce projet de loi restera en place indéfiniment.

Ce projet de loi interdirait les élections partielles et les référendums, et augmenterait les peines pour violation de la quarantaine et diffusion de fausses informations. Jusqu'à nouvel ordre, les décrets du gouvernement hongrois resteraient en vigueur, alors que les décrets actuels ne peuvent rester en vigueur plus de 15 jours sans l'approbation du Parlement.

L'opposition - dont le parti membre du PDE en Hongrie Új Kezdet - a décidé de s'opposer à la loi dans sa forme actuelle malgré un large consensus sur la nécessité de prolonger l'état d'urgence.

La députée hongroise et présidente d'Új Kezdet, Krisztina Hohn, a souligné que "nous ne pouvons pas donner de chèque en blanc au gouvernement".

Membres liés

Thèmes liés

IED YDE