Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Un pacte vert pour l'Europe

Ce mercredi 15 janvier, le Parlement européen a adopté une résolution sur le Green Deal de la Commission européenne.

L’eurodéputé français Christophe Grudler met en avant les avancées de ce Pacte vert européen : la neutralité carbone en 2050, un Plan d’investissement durable ambitieux et la cohérence écologique de toutes les politiques européennes.

La Vice-Présidente exécutive et députée européenne allemande Ulrike Müller se félicite des exigences relatives à la stratégie forestière. En ce qui concerne le chapitre sur l'agriculture et l'alimentation, elle estime qu'une grande partie de la responsabilité est encore transférée aux agriculteurs, tandis que les stratégies relatives à la chaîne alimentaire et à l'information des consommateurs restent vagues. Ulrike Müller se félicite que la résolution du Parlement mentionne explicitement le rôle multifonctionnel des forêts et l'importance de leur gestion durable : "Il s'agit d'une nette amélioration par rapport à la formulation choisie par la Commission".

Ulrike Müller maintient néanmoins sa demande que la Commission ne se contente pas d'imposer des exigences plus strictes aux agriculteurs dans le cas du "Farm-to-Fork" : "Lorsque la stratégie sera présentée en mars, elle devra inclure des propositions concrètes sur l'ensemble de la chaîne alimentaire et l'information des consommateurs. Sinon, elle restera une stratégie purement "agricole"".

Membres liés

Thèmes liés

IED YDE