S'inscrire à notre newsletter

Nous sommes convaincus qu'il est temps de refonder l'Union !

Nous avons le devoir de partager le rêve européen avec nos concitoyens, de répandre les valeurs de respect de la dignité humaine, de l'État de droit, de la liberté, l'égalité, la solidarité et la responsabilité.

Il est temps pour les Démocrates de prendre les choses en main.

Le Mouvement Démocrate a tenu sa première université de rentrée virtuelle

Cité Démocrate
Mouvement Démocrate

Les 19 et 20 septembre, le Mouvement Démocrate, membre du PDE, a tenu son université de rentrée virtuelle et a discuté de divers sujets tels que la solidarité entre les générations, le chômage, le changement climatique, la démocratie et la politique locale. L'Europe a également été l'un des sujets débattus avec les députés européens et nationaux du PDE.

Dans son discours, François Bayrou, président du PDE et du MoDem a fait remarquer que  ;

Indépendance, ce n'est pas seulement l'indépendance française. Il s'agit tout autant d'indépendance européenne.

Je n'aurais eu aucune crainte sur notre système de santé si les médicaments dont j'ai parlé avaient été produits en Allemagne. Nous les aurions obtenus, sans aucune difficulté. Probablement que les Allemands ont les mêmes soucis, pour les mêmes industries.

Je fais un seul ensemble, un seul bloc de l'indépendance de la France et de celle de l'Europe qui, comme nous l'avons répété tout au long de la matinée, sont un seul et même problème..

 

L'ancienne députée européen Nathalie Griesbeck a modéré la plénière "Europe : sur la voie de l'indépendance" avec les députés nationaux MoDem Jean-Louis Bourlanges et Philippe Michel-Kleisbauer, les députés européens du PDE Marie-Pierre Vedrenne et Christophe Grudler ainsi que l'ancien député européen et trésorier du PDE Jean-Marie Beaupuy.

La députée européenne Marie-Pierre Vedrenne a souligné qu'il est important que l’Union européenne muscle son arsenal juridique en matière commerciale.Le député européen Christophe Grudler voit dans l’indépendance l’idée de prendre son destin en main, pas un quelconque protectionnisme. Le mot juste serait : autonomie stratégique. Jean-Marie Beaupuy remarque que l’indépendance intégrale, cela n’existe pas, non plus que l’autonomie intégrale. Il s’agit d’être fort soi-même.

Un débat avec les députés européens du MoDem - Sylvie Brunet, Catherine Chabaud, Laurence Farreng, Christophe Grudler et Marie-Pierre Vedrenne - animé par Vincent Chauvet, membre du CdR, a également été organisé

Enfin, un dialogue avec Michel Barnier, chef de la Task Force pour les relations avec le Royaume-Uni, a eu lieu sur un sujet clé : les conséquences de Brexit et les perspectives pour l'Union européenne. Michel Barnier l'a rappelé   Pour l’Europe, le départ du Royaume-Uni est un choc et il s’agit d’en contrôler, autant que possible, les conséquences. Il y a là une forme de divorce : l’Angleterre a fait le choix, libre, de devenir solitaire plutôt que d’être solidaire. Ce choix, l’UE le regrette, mais le respecte."